press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/3

FRUITS DU

NÉANT

Texte

Ferdinand Bruckner

Atelier dirigé par

Louise Vignaud

Scénographie

Clara Georges Sartorio

Lumière

Amandine Robert

Costumes

Salvatore Pascapé

Son

Haldan de Vulpillère

Projet fictif Ensatt 2017

laville_fruitsduneantdessin__72x1024.jpg
fleche_gauche.png

« Dans l’Allemagne d’après guerre (1950) 4 jeunes cherchent à exorciser les démons du passé nazi de leurs parents. Drogue, haine, meurtre, tous les moyens sont bon pour prendre en main leur avenir. La critique sociale acerbe qui sous-tend ce récit d’un road trip nihiliste résonne depuis l’Allemagne post-Reich jusqu’aux oreilles de la jeunesse d’aujourd’hui avec autant de vérité. »

 

Dans Fruits du néant deux histoires sont imbriquées : la petite histoire et la grande Histoire. La petite histoire c’est celle de Gert, Foss, Adi et Creszenz, des jeunes en proie au doute qui ne conçoivent qu’aucun avenir n’est possible dans cette ville où les ruines sont si vite effacées. La grande histoire c’est l’ombre portée du nazisme sur la ville en ruine, c’est donc celle de la reconstruction de l’Europe après la seconde guerre mondiale. Il s’agit de se demander comment ces deux plans s’articulent ? et de montrer comment à travers des histoires individuelles de l’ordre de l’intime, les personnages de la pièce réussiront à tisser une histoire collective.

dessinensemble_fruitsduneantdessin_fruit
fleche.png